Divin, le gérant de Maman Wiwa, est fier que son «jardin terrasse» au bord du fleuve ait été le premier du genre à ouvrir, il y a dix ans, et reste le plus fréquenté.

«Vous ne trouvez pas qu’on est trop bien ici avec cette vue superbe sur les rapides et, en face, sur Brazzaville… Et vous savez que c’est l’endroit où les deux rives sont les plus proches? Regardez, on aperçoit presque les gens…»

Depuis la table où nous venons de nous assoir, le fleuve Congo, à moins de vingt mètres en contrebas, semble aspirer tout notre stress en se frayant avec vigueur un chemin au milieu des rochers. Nous ne sommes qu’à dix minutes en voiture de Magasins et pourtant, déjà si loin de Kinshasa la bouillonnante.

Là, une famille endimanchée déguste les traditionnels liboke de poisson cuit dans une feuille de bananier, la spécialité locale. Ici, un couple d’amoureux  donne l’impression de ne plus pas savoir quoi se dire… Là-bas, une certaine Suzy a réuni toute une équipe d’étudiants sapés et joyeux comme jamais pour ses vingt ans… Chacun de ses groupes a son jardin privé, desservi par une petite allée

bordée de fleurs et où un personnel attentif s’empresse d’apporter boissons et plats.

« Nous avons ouvert le premier jardin-terrasse il y a dix ans et avons longtemps été les seuls… Mais regardez autour de nous ! Il n’y en a maintenant pas loin de douze, les uns collés aux autres, sur un kilomètre ! » déclare Divin.

Il nous confiera plus tard que cette concurrence a eu pour effet d’attirer de plus en plus de monde — plusieurs milliers de personnes par week-ends, semble-t-il — et que cela a été très bon pour les affaires !

En continuant sur la route, après avoir dépassé l’Ile Mimosa, célèbre pour ses casseurs de pierre, on arrive quelques minutes plus tard à Kinsuka (Kin-Suka, la fin de Kin, en lingala).

Le village de pêcheurs est devenu en quelques années la banlieue chic où nombre de Libanais, de « conseillers » de ministres, de généraux et autres artistes de renom construisent leur villa luxueuse.

A Kinsuka, on ira bien entendu faire un tour au désormais mythique « Chez Tintin », premier du genre, ouvert il y a vingt ans et qui, là encore, a vu une bonne dizaine de « copies » se développer le long de la rive du fleuve.

Mais avant tout, on se délectera de cet après-midi dominical en famille, de ces balades en bord de fleuve, de cette baignade dans une des piscines naturelles dans un de ces restaurants. Puis, on mangera un poulet grillé entier servi généreusement pour environ 10 dollars, avant d’admirer avec émotion un coucher de soleil en sirotant un dernier verre. 

Vous êtes Kinois ? De passage à Kinshasa ? Et vous n’êtes pas encore allé à Kinsuka ? Courez-y ! Mais attention, gros risque d’en devenir accro !

 

Photos et text: Fabrice Lehoux pour Buzzz Magazine


Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nous et Facebook (2)