Certains gagnants des précédentes rencontres l’accusent d’endosser des avantages des sociétés brassicoles en leurs noms, d’autres lui réclament des enveloppes en plus des trophées.

Au cœur de plusieurs polémiques et accusé de se faire de l’argent sur le dos des artistes dont il promeut les talents à travers la vitrine katangaise, Katanga Award. Billy Makela, initiateur et patron de la soirée de gala qui prime les performances est, pour le 11e rendezvous annuel, sorti de son silence.

Buzzz Magazine l’a rencontré. Entretien.

Buzzz Magazine : Billy Makela, les talents que vous promouvez vous accusent de vous servir gracieusement des enveloppes leurs destinées. Que répondez-vous ?

Billy M : sans minimiser ce qui se passe à Lubumbashi, vous verrez dans les bureaux de plusieurs personnes les diplômes voire les trophées. Posez la question à ces gens-là, s’ils reçoivent quelque chose derrière ça. En matière de mérite, en tout cas personne… Les sponsors nous assistent pour organiser la soirée et ils nous offrent les services. La soirée nous coûte énormément. Les services que nous off rent les sponsors, c’est de l’argent. Il y a Mufankolo, un dramaturge Lushois qui a eu une voiture, Alex Zangul un animateur télé notamment avait reçu une voiture de la part d’un sponsor qui s’appelle Dédé Mupasa, etc. On a demandé aux partenaires de faire quelque chose.

BM : en 2017, dans une vidéo de 4 minutes les organisateurs de Katanga Award s’étaient fait traiter de manipulateurs. Vous êtes-vous senti interpellé ?

Billy M : je n’ai jamais eu le temps de répondre à cette polémique. D’ailleurs, c’est un garçon que j’apprécie beaucoup. C’est un artiste qui a imprimé une marque. Ici, on ne parle pas de noms, on évoque la chanson de l’année. Il a fait son nom à l’époque, mais nous avons une réalité et devons y faire face. Me traiter de manipulateur, c’est faux !!! Aucun nom de gagnant n’est cité dans nos courriers. Même lorsque Youssoupha et Gaz sont venus, c’était une surprise. Les gens nous suivent parce que nous sommes une vitrine. L’artiste est libre de dire ce qu’il veut.

BM : où en sommes-nous avec les promesses faites aux gagnants de la 9ème édition ? Un voyage à Bruxelles à Agressivo, l’ancien commissaire de la culture et des Arts par le bureau de Wallonie Bruxelles Lubumbashi, et une voiture à un chroniqueur par Serge Konde.

Billy M : les promesses des partenaires n’engagent pas Katanga Award. Nous avions posé la question au directeur marketing de Brasimba à propos de la promesse au musicien Agressivo. Il devrait en principe recevoir un bon de boisson avant d’organiser la célébration. Notre partenaire avait tenu parole. Bizarrement, c’est lui qui aurait exigé de l’argent à la place du bon. Je suis allé à BWB, la dame m’a dit ceci : « Il avait droit à une formation, et c’est à l’issue de cette formation qu’il y aurait des voyages à l’extérieur. Pour preuve, il y a deux ou trois artistes qui sont partis en Belgique après la formation. Monsieur Agressivo n’a pas été au BWB pour solliciter sa formation: c’est un problème de compréhension ou de la langue française. Alors qu’à la neuvième édition, il était heureux de faire une scène et a reçu des cadeaux.

BM : pensez-vous reconquérir les artistes qui ont quitté Katanga Award ?

Billy M : personne n’a quitté Katanga Award. C’est au public de ne plus voter pour quelqu’un… Nous demanderons aux chaînes de télévision de ne plus classer les artistes dans les hits. Lorsque l’artiste musicien Fitch one a gagné, il avait eu un contrat avec la Bralima, il fallait qu’il puisse vous le dire.

BM : le futur?

Billy M : notre souci c’est d’amener nos artistes à faire mieux que Fally Ipupa, que nos artistes deviennent internationaux. Inno’s B et Gaz Mawete sont passés par des concours pour qu’ils soient connus. Pour nous, la compétition est ouverte, celui qui désiste peut dire à ses fans de ne pas voter pour lui… c’est ça même la logique. Et nous à notre niveau, nous constatons qu’il a été sélectionné, nous allons le récompenser. Enf n, on verra s’il va boycotter le prix. Katanga Award est une f erté de la province, ce n’est pas un événement de Monsieur Billy Makela.

Channel Shiku pour Buzzz Magazine

Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nous et Facebook (2)