BUZZZ : Présentez-vous svp

MALIX : Mon Nom est Malix, artiste musicien Lushois.

Vos projets pendant ce temps de confnement ? Que faites-vous pourrester actif ?

Pendant ce temps de confnement, je suis dans la création et la promotion, quand je parle de la création, je fais allusion à une mini résidence, une résidence de création. Je suis en train de créer mon deuxième album, un album qui sera constitué de musiques qui seront composées sur base d’un mélange de la musique traditionnelle du rap qui est le genre de musique que je fais, cela parce que je suis persuadé que la musique se réinvente et en même temps c’est un retour aux sources et aussi une manière de faire la promotion de notre culture. La musique traditionnelle originaire du Katanga manque d’acteur pour la promouvoir, c’est en même temps une manière de faire revivre, de redonner un nouveau soufe à la musique du Katanga qu’on appelle le Karidula, ça sera donc des mélodies basées sur cette musique traditionnelle. On va même inviter le groupe des griots dans le studio chez DJ Spilulu, il s’agit du groupe Bana Lupemba, on regarde comment planifer et faire les séances d’enregistrement et créations avec ce groupe. À propos de promotion, je lance mon premier album qui est sorti le 26 mai 2019, je suis en train de promouvoir un des singles de cet album, la chanson femme africaine. C’est une chanson qui aurait dû sortir au mois de mars, mais il y a eu un petit décalage, par rapport à ma tournée qui s’est faite récemment en Zambie et aussi d’autres dates de concert. Alors nous avons lancé cette chanson au mois de juin, mais rien n’empêche, car la femme on la célèbre tous les jours. Je m’occupe également de la promotion de mon album qui se trouve sur d’autres plateformes de streaming comme Itunes, Google play, Amazon….Tout ça grâce à mon label de distribution qui est Zit Africa.

À quand la sortie de cet album ?

La sortie de ce projet est prévue pour début 2021 sauf imprévu, parce que je suis en train de postuler pour une bourse organisée au niveau de l’Institut Français de Paris: « Visa pour la création », si jamais j’arrivais à obtenir cette bourse, je vais aller en résidence, ce qui va me permettre de rencontrer différente personnalités afn de voir comment promouvoir l’album à sa sortie. Ce projet se veut être international afn de promouvoir également notre culture au-delà de nos frontières.

Sur quelles plateformes de médias sociaux pouvons-nous vous trouver ?

Je suis très actif sur les réseaux sociaux, notamment, sur Facebook, et mon Facebook c’est MALIX UPIT OFFICIEL, YouTube : MALIX UPIT OFFICIEL, Instagram : MALIX OFFICIEL, Twitter : MALIX UPIT OFFICIEL. Je suis tout le temps sur les réseaux sociaux, car actuellement c’est le seul moyen de communication avec le public étant donné le confnement. 

À part la musique, quelles sont vos autres activités ?

Je suis entrepreneur, je suis l’un des cofondateur de la plateforme de streaming 3www.republiquevillle.com qui permet aux artistes de faire la promotion de leurs œuvres, que ce soit sur le plan local, où sur le plan international. Je suis aussi dans la promotion événementielle avec notre structure Oasis Agency qui ouvre dans la promotion et dans la production événementielle, qui a d’ailleurs été sollicitée lors de la production de Youssoupha et Gaz MAWETE à Lubumbashi il y a deux ans. Je suis également dans la communication , l’impression des afches, T-shirt, et là je suis en train de lancer, avec un ami, une start up YOU EXPRESS TRANS, c’est une plateforme pour les taxis , un peu comme les taxis Uber aux USA, et la plateforme va également offrir le service de déménagement, de livraison et location des véhicules pour différentes manifestations. Enfn, je suis fnaliste à la faculté de Médecine Humaine à Lubumbashi. Mais la musique est mon activité principale.

Que pensez vous du coronavirus et un message à vos fans? 

À propos de la Covid 19, le message est que nous devons tous respecter les gestes barrières, car il y a que de cette façon-là, qu’on peut vaincre cette pandémie, ne sortir que lorsque c’est nécessaire, le virus ne se déplace pas c’est nous qui le faisons déplacer, alors essayons de rester le plus de temps à la maison pour n’est pas faire propager le virus. Et pour mes fans, je m’adresse premièrement à mes collègues , la musique est là pour nous rappeler à quel point nous avons de l’impact dans la société , nous sommes des leaders d’opinion, donc les messages que nous véhiculons dans nos musiques doivent être des messages positifs, des messages qui vont construire notre société, des messages qui vont apporter le changement dans les milieux où nous vivons. Il n’est pas utile de dire n’importe quoi , parce que tout le monde nous écoute et notre travail peut influencer négativement la population. Nous avons donc le devoir et la charge de contribuer de manière active au changement que ça soit dans notre pays et pourquoi pas en Afrique, aux mélomanes qui nous écoutent, qui continuent à nous soutenir, à acheter notre musique, il y a que de cette manière-là que l’on peut continuer à les servir, nous avons donc besoin de leur force, de leur soutien pour faire encore plus qu’on a fait jusque là .


Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nous et Facebook (2)