Buzzz Magazine a rencontré Chimène Mercedes Zema. Cette jeune femme entrepreneuse nous parle de ses projets et nous confi e sa vision, les clefs de la réussite.

 BUZZ MAGAZINE : bonjour Mme Zema

Chimène Mercedes Zema : bonjour

BZ : Mme Zema, qui êtes-vous ?

CMZ : mon nom est Chimène Mercedes Zema, épouse, mère de deux enfants et entrepreneuse de nationalité congolaise.

BZ : vous avez reçu l’award meilleure femme entrepreneuse de l’année lors de la dernière édition de Katanga Award 2019, que cela représente pour vous ?

CMZ : c’est une reconnaissance, une fierté et ça m’encourage aussi parce que le challenge reste entier. Alors je me dis qu’en 2020 je vais encore m’activer davantage pour être la meilleure femme entrepreneuse de MAKUTANO, de la RDC (rire) et donc mettre la barre un peu plus haute.

BZ : en quelques mots, parlez-nous de vos projets et quel est le modèle qui vous a permis d’atteindre le succès ?

CMZ : mes activités ont débuté le 9 janvier 2009. Le point de départ c’est un petit snack. Aujourd’hui, j’ai plusieurs restaurants, un service traiteur, un guest house, une ferme, une entité de nettoyage ainsi qu’une entreprise de construction. Comme beaucoup d’entrepreneurs, j’ai fait face à des dif cultés: il y a eu des obstacles sur la route, mais avec de la détermination et du courage, on va de l’avant. En une année j’ai lancé deux nouvelles activités importantes au sein de ma société: le cleaning et la construction. Pour être chef d’entreprise en construction, il ne faut pas forcément être ingénieur, mais je suis passionnée parce je suis f lle et épouse d’ingénieur. J’ai toujours évolué dans cet environnement. J’ai commencé par vendre des matériaux de construction. Maintenant, j’ai des ouvriers, des agents qualif és, des ingénieurs et architectes.

BZ : en 2020, quelles sont vos perspectives ? Que pouvons-nous attendre de la femme entreprenante de 2019 ?

CMZ : pour 2020 je ne vais pas m’éparpiller. Il faut garder ses forces pour consolider ce qui existe déjà. Nos objectifs sont non seulement moderniser les infrastructures de notre service catering et cleaning mais aussi installer plusieurs succursales ausein du pays, à Kinshasa entre autres. Sur le plan local, élargir plusieurs petits snacks ELUBU, parce que tout le monde n’a pas les moyens de venir à Hypnose là où nous avons un restaurant. Je pense à tous les budgets, toutes les fourchettes, avoir un petit ELUBU à la Ruashi, un petit ELUBU à la Katuba, etc. Avec l’aide de Dieu et de mon équipe qui me soutient toujours, nous y arriverons.

BZ : merci beaucoup Madame Zema.

CMZ : merci.

Jocelyn Ndombi pour Buzzz Magazine


Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nous et Facebook (2)