Jeune entrepreneure, Gracia s’est lancée dans l’agroalimentaire depuis quelques mois et propose déjà une gamme de confitures bio exquises, à prix attractifs, dans plusieurs points de vente de Kinshasa.

Buzzz a tenu à en savoir plus sur les premiers pas de son aventure. Interview.

 BM : Gracia bonjour, parle-nous un peu de toi, s’il te plait…

Gracia Sumbi : J’ai 23 ans, je suis née et j’ai grandi à Kinshasa, où j’ai fait mes études en communication sociale après avoir fait des études hôtelières. Je viens de lancer « Lauréat », ma marque de confitures bio.

BM : Et comment passe-t-on de la communication sociale à la confiture ?

GS : Par passion pour les arts culinaires tout d’abord. C’est ma formation initiale à l’école hôtelière. Pour répondre à votre question, j’ai toujours voulu travailler dans ce secteur, mais je sentais qu’il me manquait les bases en communication et en marketing.

BM : Très intéressant ! Tu savais faire le produit, mais tu ne savais pas comment le promouvoir et le vendre et c’est ce que tu es allée chercher à l’université…

GS : Oui, c’est ça… Et ça m’aide beaucoup, aujourd’hui, d’avoir cette double compétence. J’ai d’ailleurs gagné le concours Kin Start-Up Academy pour la qualité de mon marketing.

 BM : Alors justement, revenons à ton projet…

GS : Je fabrique des confitures aux fruits agrémentées d’épices, 100% bio et 100 % made in DRC ! J’ai vendu mon premier pot en avril dernier après avoir préparé mon projet pendant plusieurs mois et ça commence à marcher !

BM : C’est à dire ?

GS : Les confitures « Lauréat » sont déjà proposées dans cinq magasins et j’observe une croissance régulière de mes ventes.

 BM : As-tu des salariés ?

GS : Non, je fais tout en solo… de l’achat des fruits à la préparation des confitures en passant par le collage de l’étiquette sur le pot et le démarchage pour placer les produits dans les points de vente !

 BM : Quel boulot énorme !

GS : Oui, c’est vrai, mais ça me passionne et je sais que je vais réussir, car je propose un produit de grande qualité qui reste accessible pour la plupart des Congolais… Et le marché est immense !

BM : Tes difficultés ?

GS : Trouver les pots et les couvercles ! C’est un parcours du combattant… Mais je me débrouille…

 

Fabrice Lehoux pour Buzzz Magazine


Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Nous et Facebook (2)