Six ans après sa victoire à Best of the Best, José Hendrix Ndélo fait son come back. Toujours aussi humble, timide, éclectique et toujours aussi fan de Mickael Jackson (!),

il a dévoilé à BUZZZ son nouveau single, « Mopaya », en avant première. On a kiffé des sons urbains, afro jazz pop, mêlés d’opéra et de rumba, plutôt sensuels et qui devraient cartonner à leur sortie, prévue en mai.
Interview.

José Hendrix: Je suis né et ai grandi à Kin, suis diplômé de l’Institut National des Arts (INA), et j’ai gagné la première édition de Best of the Best, en 2013. J’ai pas mal bossé avec « Planète Elégance » de Chancelier Desi Mbwese, ce qui m’a permis de beaucoup voyager. J’ai sorti mon premier album, « Embrace the earth » en 2011, ai fait un feat avec Fally sur « Bella seniorita », en 2014… et je fais un gros come back, après quelques années de concerts intimistes à Kin…

BUZZZ : C’est Best of the Best qui t’a propulsé ?
JH : Oui ! Ca m’a donné une énorme notoriété au pays, voire au niveau africain. Mais surtout, j’ai été adopté par le public kinois… Ce qui est le plus difficile (lol) !!

BUZZZ : Et il en reste quoi, six ans après ? Ca marche toujours autant avec les « go » ?
JH : Je me remets constamment en question mais je bosse comme un fou ! Quant aux « go » (rire…), faut faire attention à ne pas perdre les pédales !

BUZZZ : Tu as gagné 100.000 USD… Tu en as fait quoi ?
JH : Cette question me fait toujours rigoler ! A l’époque, on me surnommait « l’homme qui vaut 100.000$ »… Partout où j’allais, que ce soit en ville, dans les boîtes, les terrasses… J’ai toujours lutté pour effacer cette image… mais hélas !
Pour répondre à ta question, j’ai partagé avec mes proches et un peu investi…

BUZZZ : Souhaites-tu garder cette « casquette » Best of the best ?
JH : Pourquoi pas ! C’est une bonne référence… il faut juste que ça reste une référence et que le public comprenne que j’ai évolué artistiquement…

BUZZZ : Alors justement, parle-moi de ton single, Mopaya ?
JH : C’est une chanson écrite quand j’étais ado. Elle est simple, innocente, facile à retenir. J’ai eu envie de la ressortir de mes tiroirs… et de la retravailler, avec tout le recul que j’ai aujourd’hui.

BUZZZ : Mopaya veut dire « Etranger ». Tu te sens étranger ?
JH : En quelque sorte… Etranger de l’amour, de l’amitié, dans la vie… C’est ce que disent les paroles…

BUZZZ : Tes passe-temps favoris ?
JH : Profiter de ma vie, faire de la muscu, aller en boîte, cuisiner… Vivre au moment présent, « Carpe diem », comme disaient les Romains !

BUZZZ : Ta voix ressemble à celle de Mickael Jackson : c’est ton idole ?
JH : Je suis une vraie éponge… Je suis né à l’époque où Mickaël Jackson était au top ! Ma mère était fan, mes oncles, mon père… J’imagine que je l’entendais déjà dans le ventre de ma mère ! Il représente énormément pour moi…


Événements à Venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Nous et Facebook (2)